• Qui se cache derrière M3lusyne!?

Ma vie professionnelle, pour le moment, est mise de côté. Je me consacre pleinement à Kara et moi ! La femme que je suis .... Fragile, émotive, franche, persévérante... C'est difficile de savoir réellement qui nous sommes. J'essaie encore parfois d'apprivoiser mes traits de caractère un peu comme je découvre ceux de Kara , la maternité m'aide à me trouver. Je ne pourrais pas te décrire quelle maman je suis, mais celle que j'aimerais et que j'espère être. J'aimerais être celle qui la guide, la respecte, la pousse , lui donne la force de vivre ses rêves et sa vie. J'avoue que j'espère faire mieux ou plutôt différemment de ma mère ... Je veux protéger Kara et la traiter comme mon égale, être honnête avec elle sur ce qu'est la vie.

  • Quel moment de votre grossesse ou allaitement souhaitez-vous partager avec nous?

Tous d'abord je suis opk (ovaires polykystique) en gros j'ai des ovaires hyper fatigués, c'est vraiment la version simplifiée. 

Mes symptômes en tant qu'opk : absence totale de règles, pilosité développée (sexy je sais), surpoids (surtout au niveau de l'abdomen). Donc pour avoir Kara je suis passée par un traitement seulement médicamenteux. Du coup, je pense que j'ai envie de partager avec vous les moments d'avant ma grossesse. Les moments où j'ai ressenti cette envie viscérale d'être mère, ce moment où je savais que quelque chose n'allait pas chez moi, qu'il fallait que je consulte pour savoir si un jour je pourrais être mère dû à l'absence complète de menstruation. Avant de trouver un gynécologue qui comprenne ce que j'avais, j'ai vu beaucoup de médecins...ils m'ont tous, chacun leur tour critiquée, rabaissée, découragée sans même chercher ce qu'il se passait à l'intérieur de mon corps.

Le corps médical a critiqué mon poids, mes parties intimes, le gras de mon ventre, mon envie d'avoir un enfant. Je me suis vu dire " avant d'avoir un enfant il faudrait peut être s'occuper de votre obésité . Si vous n'êtes pas capable de vous occuper de vous imaginez avec un bébé " 

Un gynécologue a refusé de m'examiner « pas besoin d'examens ! Le souci c'est les fast foods " 

Pourquoi j'ai choisi de parler de ces moments ? Parce que pour être honnête j'ai honte de m'être sentie comme une moins que rien, honte de ne pas avoir su défendre mon corps, honte de les avoir crus ! Parce qu'en parler c'est aussi montrer à d'autres femmes, futures mamans, mamans ... Qu'elles ne sont pas seules, elles l'ont peut être été, mais ce n'est plus le cas. En parler c'est faire un pas vers moi et l'acceptation de mon corps.

  • Si vous deviez définir votre grossesse ou allaitement en un mot, lequel serait-ce ? 

La grossesse = Parcours. Pour moi, la grossesse a été un parcours du début à la fin. Aujourd’hui, c’est Kara le parcours de ma vie.

  • Si vous deviez donner un conseil aux mamans et aux futures mamans, lequel serait-ce ?

Je suis pas sûre d’être apte à donner des conseils, mais celui qui rythme ma vie de maman c'est l’écoute avec plaisirs des conseils, remarques et blabla en tous genres.

Même si au final je suis la seule qui prend les décisions pour elle ! Ma tête et mon cœur de maman guident mes choix ♥️

Je pense simplement qu’être maman, c’est suivre cette lueur d’amour au fond de notre coeur et oublier tout le reste.

Merci beaucoup à notre fée Mélusine, pardon..Vanessa d’avoir partagé ses souvenirs et son parcours de grossesse.

Si ce témoignage vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à commenter juste en dessous. La parole est à vous !

Partager ce post

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant